Chargement en cours
Ma sélection

Lot 221 - 1958 MERCEDES-BENZ 190 SL Numéro de série 1210408501538 Numéro moteur [...]

Estimation : 70 000 € / 90 000 €

Adjugé 101 400 €


Résultat avec frais

1958
MERCEDES-BENZ 190 SL
Numéro de série 1210408501538
Numéro moteur 121921_10_016034
Contrôle technique de moins de 6 mois
Carte grise française
«Présentée en 1954 à New York, la Mercedes 190 SL est conçue pour être une petite 300 SL. Dérivée du mythique modèle à l’étoile, ce petit Roadster est conçu en collaboration avec Max Hoffman, l’importateur Mercedes aux États-Unis. Cette Mercedes-Benz 190 SL Roadster est équipée d’un moteur 4 cylindres en ligne, de 1897 cm3 développant 105 chevaux grâce à deux carburateurs. Le moteur est couplé à une boîte manuelle à 4 vitesses. Le châssis repose sur une suspension avant indépendante et des demi-axes oscillants arrière avec ressorts hélicoïdaux et 4 freins à tambours à commande hydraulique. Elle est l’œuvre des designers maison Karl Wilfert et Walter Hackert, qui reçoivent le mandat de créer une automobile ressemblant à la 300SL mais plus petite de 30 cm. Dérivée du châssis plate-forme de la modeste berline 180, qui est raccourci de 25 cm. La carrosserie est en acier mais les quatre ouvrants (portières, coffre arrière et capot moteur) sont en aluminium. La 190 SL terminera sa carrière avec une production totale de 25881 unités. Pour remplacer la 300 SL «papillon», le salon de Genève 1957 sera la rampe de lancement de la grande sœur de la 190 SL: le roadster 300 SL. Ce dernier ressemble beaucoup au cabriolet 190 mais les dimensions ne sont pas les mêmes. Ces deux cabriolets seront remplacés en 1963 par une nouveauté qui se positionnera dans une gamme intermédiaire, la 230 SL «pagode».

Cet exemplaire a connu une restauration récente touchant la carrosserie, la mécanique et l’habitacle. Ainsi, la peinture gris métalisé est dans un très bel état tandis que la sellerie intégralement refaite en cuir rouge est tout simplement comme neuve. La capote en alpaga noir et le couvre capote en cuir rouge ont aussi été remplacés par des pièces neuves. Mécaniquement entretenue, la voiture dispose d’un contrôle technique datant du 15 mai 2018 ne mentionnant pour seul défaut : l’étanchéité du pont arrière.
En plus d’être agréable à regarder, ce superbe cabriolet se montrera ainsi, agréable à conduire, le tout, bercé par les bandes sons des années 1950 que pourra dispercer son autoradio Becker implanté au tableau de bord.

Demander plus d'information

Thème : Véhicules de Collection Ajouter ce thème à mes alertes