Chargement en cours
Ma sélection

Lot 132 - Unique et important portefeuille herbier aux grandes armes impériales probablement [...]

Estimation : 20 000 € / 30 000 €

Adjugé 70 000 €


Résultat avec frais

Unique et important portefeuille herbier aux grandes armes impériales probablement utilisé par l’Impératrice Joséphine à la Malmaison.
Couverture en carton fort avec rabat, recouverte de maroquin vert, décoré en bordure d’une large frise de feuilles de vigne et de grappes de raisins, relevée de part et d’autre d’un chapelet de petites perles.
Dos divisé en six parties, orné de haut en bas :
1- De l’aigle, d’étoiles, de branches et rosaces.
2- De "Plantes des environs de Grenoble et de Sezanne."
3- D’une lyre, d’étoiles, de branchages et de rosaces.
4- De l’aigle, d’étoiles, de branchages et de rosaces.
5- D’une lyre, d’étoiles, de branchages et de rosaces.
6- De l’aigle, d’étoiles, de branchages et de rosaces.

Plat du dos orné des grandes armes impériales.
Serrure à six points d’ancrage en argent découpé et gravé de volutes, fleurs, palmes et écu.
Entrée de serrure rayonnante, à clé triangulaire (qui manque).
Ouvert, il présente de multiples pages en papier bistre avec encadrement d’un double filet noir.

Il contient 18 pages garnies de 48 plantes différentes séchées, tous décrites sur papier manuscrit à la plume.
Larg. : 31 cm. Long. :42,5 cm x Ht. : 11,5 cm.
B.E.
traces d’usures d’usage, notamment aux coins.
Epoque Premier Empire

Historique :
De son enfance martiniquaise, Joséphine a conservé une passion des plantes.
Pour les observer, elle aménage les environs du château de Malmaison, acquis en 1799, et fait passer son domaine de 60 à 726 hectares, largement dédiés à la botanique, en particulier à la culture d’espèces exotiques grâce à André Thouin, jardinier principal du Muséum national d’histoire naturelle.
L’impératrice fait construire la Grande Serre Chaude, longue de 50 m et chauffée par des poêles à charbon, dans laquelle elle réunit une collection végétale incomparable, en y faisant pousser des graines ramenées des quatre coins du monde.
Joséphine, en grande passionnée, apporta son aide à un des plus grands botanistes de son temps, Ventenat, pour la constitution de son herbier en lui donnant notamment des plantes reçues du Brésil.

Demander plus d'information

Thème : Livres Ajouter ce thème à mes alertes